Sélectionner une page

Retrait des délivrances de permis de construire dans 4 communes du Val-de-Marne : une décision arbitraire motivée par une loi et un gouvernement arbitraires !

Le Préfet du Val-de-Marne a décidé de reprendre la délivrance des permis de construire à quatre communes du département : Ormesson, Le Perreux, Saint-Mandé et Saint-Maur-des-Fossés. Une décision arbitraire motivée par une loi arbitraire, la loi Duflot, obligeant toutes les communes de plus de 3 500 habitants à compter un minimum de 25 % de logements sociaux sur leur territoire. Une décision approuvée par le gouvernement et Emmanuel Macron.

Alors que 10 communes de notre département voient d’ores et déjà leur budget amputé d’une amende colossale -plus de 6 millions d’euros pour Saint-Maur-, cette décision porte un coup, cette fois, à la démocratie. Retirer aux municipalités la capacité de délivrer des permis de construire, c’est balayer le choix des citoyens, le choix d’un cadre de vie épargné, notamment, de la bétonisation.

Le Rassemblement National du Val-de-Marne apporte son soutien aux habitants des quatre communes concernées. Il invite le gouvernement à faire preuve de modération et de raison dans la gestion du logement et de la construction immobilière d’autant plus dans des villes déjà fortement urbanisées.