Sélectionner une page

Dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 octobre, le commissariat de Champigny-sur-Marne situé au coeur du Bois l’Abbé, a été une énième fois attaqué par plus de 40 racailles.

Le Rassemblement National du Val-de-Marne, ses cadres, élus et militants apportent tout leur soutien aux forces de l’ordre de la Place Rodin, et à tous les habitants abandonnés aux lois dictées par les racailles, les trafiquants de drogue et les islamistes.

Nous appelons le gouvernement à ne plus seulement reconnaître l’ensauvagement qui frappe notre territoire, mais à mettre un terme au sentiment d’impunité qui nourrit l’explosion de la violence. La majorité des délits et crimes est le fait d’une minorité multirécidiviste. Celle-ci doit être neutralisée pour rétablir la tranquillité à Champigny-sur-Marne.

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, doit engager au plus vite un durcissement des peines encourues, une réforme du sursis (en cas de nouvelle condamnation, les peines de sursis s’appliqueront automatiquement), et la condamnation des auteurs de violences en bandes comme coauteurs.