Sélectionner une page

Communiqué de presse de François Paradol, délégué départemental du RN Val-de-Marne, Conseiller municipal de Vitry-sur-Seine

Lors du dernier Conseil municipal de Vitry-sur-Seine a été approuvée une convention avec la Briqueterie, Centre de développement chorégraphique national du Val-de-Marne, dans le cadre du contrat local d’éducation artistique 2019-2020.

Ce centre, financé par des fonds européens, du département du Val-de-Marne et de la ville de Vitry notamment, anime un programme intitulé « International attitude, migrant bodies, moving borders » (sic) qui a pour objet de « mobiliser les outils artistiques pour mener une réflexion sur les migrations et leur contribution à la diversité culturelle ».

Il en est de même d’une myriade d’associations diverses et variées, plus ou moins liées à l’extrême-gauche, qui sous prétexte de culture et d’art font de la propagande à destination des Val-de-Marnais en faveur de l’accueil de migrants.

Les Gilets Jaunes qui se sont mobilisés massivement ces dernières semaines dans notre pays l’ont fait par ras-le-bol contre le matraquage fiscal, mais également contre la façon dont sont dépensés leurs impôts. L’argent des Val-de-Marnais doit servir strictement aux Val-de-Marnais et à leurs intérêts : la propagande immigrationniste n’a pas à être financée sur fonds publics !

Les élus Rassemblement National du Val-de-Marne votent et voteront systématiquement contre toute subvention ou partenariat avec de telles associations qui instrumentalisent la culture et l’art pour faire de la propagande