Sélectionner une page

Communiqué de presse de Guillaume Uhlworm, 

Ce dimanche 20 mai matin, en compagnie de Jérôme Auvray, conseiller municipal, j’ai tenu à représenter la jeunesse nationale de notre département lors de l’hommage rendu à Aurélie Fouquet, policière municipale de Villiers-sur-Marne, tuée en 2010 lors d’une course poursuite contre des braqueurs.

Précédés par les représentants de la Police municipale de la ville, nous avons ensemble déposé une gerbe en la mémoire de la jeune policière de 26 ans, entourés d’une trentaine de policiers, en uniforme ou en civil. Touchés par ce geste, nous avons reçu les remerciements de nombre d’entre eux.

Le Front National était la seule représentation politique à avoir fait le déplacement. Malgré une importante médiatisation du drame jusqu’en 2016 avec le procès de Rédoine Faïd et de ses comparses, le tragique événement risque peu à peu de tomber dans l’oubli si nous ne sommes là pour rappeler l’importance de soutenir nos policiers dans leurs missions quotidiennes.

Par cet acte, la jeunesse nationale réaffirme ainsi son attachement indéfectible aux forces de l’ordre. Face au laxisme judiciaire et à la complaisance de l’État vis-à-vis des délinquants, cet événement nous rappel l’urgence de changer drastiquement de politique sécuritaire.

Nous n’oublions pas !